Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

Un projet « Coopérative SAT-EFK »

Le film-documentaire « Espéranto » (1/2)


JPEG - 16.4 ko
Dominique Gautier
Né a Bordeaux en 1953, Dominique Gautier a réalisé de nombreux documentaires, parfois pour la télévision, pour des entreprises (films publicitaires ou institutionels) mais souvent pour le compte d’associations. Cette habitude à travailler avec le mouvement associatif est pour nous un très grand atout.

Au congrès de Pau de SAT-Amikaro le principe a été adopté de prêter à SAT-EFK la somme de 50 000 € pour la réalisation par un professionnel d’un documentaire sur le mouvement espérantiste.

En quelques mois, tout en tenant compte de l’attente du résultat du référendum qui devait valider ce prêt, nous avons réfléchi puis recruté le réalisateur. Il s’agit de Dominique Gautier.

Ce choix est très important car c’est lui qui va écrire et réaliser le film. Ce documentaire sera son oeuvre, construite bien sûr en fonction de ce que nous allons lui apporter.

L’idée pour nous est bien sûr de disposer à la fin d’un film de qualité professionnelle, mais surtout de pouvoir proposer un film qui n’est ni un descriptif de l’espéranto et du mouvement, ni un film de propagande.

C’est ce regard d’un réalisateur sur notre mouvement qui importe et qui donnera toute sa force au film.

Le tournage est maintenant commencé. Lors du congrès d’Hillion nous aurons l’opportunité d’une rencontre avec Dominique Gautier pour que chacun puisse poser ses questions et apporter son avis sur le contenu du film. Il va également filmer, interviewer, etc. Merci de lui accorder le meilleur accueil.

PDF - 50.7 ko
Bulletin de prévente

Par la suite il va également falloir renforcer l’équipe de travail sur le film. Car il va rester à mettre en place la réalisation des traductions et la prévente (puis la vente) du DVD. Là ou c’est possible il faudra également voir avec les chaînes de télévision (locales ou du cable essentiellement) pour qu’elles achètent et diffusent le documentaire. L’enjeu financier est bien sûr important, mais bien évidemment plus le film sera vendu et diffusé plus l’espéranto sera connu.

Et c’est bien là le but poursuivi..

Frédéric Scibor

Filmographie partielle de Dominique Gautier :

- LOUIS BARTHOU, l’homme politique et son Béarn, (1982)
- FRANCIS JAMES, l’oeuvre du poète, (1986)
- JOSEPH PEYRE , la vie et l’oeuvre de l’écrivain, (1987)
- GUERRILLERO, le rôle des résistants espagnols pendant la guerre 39-45, Prix Jean ROUCH 1997 et Prix François SCHACHTER à PARIS en 1997, (1996)
- ASPE UNE VALLEE EN SURSIS, Collectif de la vallée d’Aspe contre le projet du tunnel du Somport, film militant principalement tourné dans la vallée de la Maurienne (tunnel du Fréjus), (1995)
- STATION DEBOUT PENIBLE, témoignages d’ handicapés physiques sur leurs conditions de vie, (2000)
- PAROLES DE PERES, la paternité à travers le témoignage de sept pères ordinaires, (2002)
- LES MAQUIS DE L’IMPOSSIBLE ESPOIR, de 1940 à 1957 des Républicains espagnols organisent en Cantabrie une résistance héroïque ; 2 survivants témoignent, (2003)
- ESPEJO ROJO, un Républicain espagnol à travers le siècle et l’Europe, des années 20 à nos jours, (2005)
- LE CRI DU SILENCE, la chronique de l’exhumation, en juin et juillet 2004, de 22 corps jetés par les franquistes dans les fosses communes du village de Santaella, (2006)
- CONFIDENCES CUBAINES, rencontres avec des Cubains anonymes, la vie quotidienne aujourd’hui à Cuba, (2007).
- LAÏCITE, la loi de 1905 et réflexion sur ses remises en cause, entretiens avec H.Pena Ruiz, J-P Scott,… (2007)
- FILS DE ROJO, portrait de Jean Ortiz, fils de Républicain espagnol, engagé dans la bataille pour la mémoire historique et la revendication de la 3ème République, (2009)
- LO QUE ME CONTO ABUELITO, histoire de l’immigration béarnaise en Argentine au 19° et 20° siècle, (2009)

Quelques informations sur le tournage du documentaire « Espéranto » (titre provisoire)

Le scénario définitif n’est pas encore rédigé, mais il arrive souvent, dans la réalisation d’un documentaire, que des tournages importants soient entrepris, généralement pour des raisons de calendrier. Cela a été le cas pour nous à trois reprises.

Le 8 janvier nous avons passé la journée dans le studio de Vinilkosmo et assisté à l’enregistrement par Floréal d’un texte chanté par Jomo. Cela a été aussi l’occasion de filmer leurs interviews.

Le 27 janvier c’est à Villeneuve d’Aveyron que nous nous sommes rendus pour rencontrer HORI Yasuo, membre du bureau de l’Universala Esperanto- Asocio, accompagné de ARAI Toshinobu, deux Japonais qui proposaient une série de conférences en France. Ils étaient invités par André Andrieu, espérantiste et auteur du dictionnaire édité par SAT-Amikaro. Nous avons réalisé deux interviews et nous les avons suivis dans diverses activités.

Du 12 au 17 févier nous avons réalisé un important travail de tournage à Bialystok. Christophe Chazarein, qui travaillait dans l’association espérantiste de la ville, avait parfaitement organisé notre séjour pour le rendre très efficace et très agréable.

Nous l’avons suivi dans ses activités au sein de l’association et recueilli son témoignage.

Nous avons ensuite rencontré et interviewé : Nina, Lukas, Pczemek, Monica Laminska, Iza Lysko au cours d’une visite de l’itinéraire « esperanto » de la ville, Brunetto Cassini, le professeur Kijowski, le Maire adjoint Aleksander Sosna, Mr Lechowski le directeur du Musée de Podlachie, Jan Leonczuk le directeur de la Bibliothèque de Podlachie, le directeur du Centre Zamenhof, Elzbieta la présidente de l’association d‘espéranto, Barbara journaliste espérantiste et membre de l’académie, l’historien Zbigniew Romaniuk et pour finir nous avons rencontré l’équipe de TV Bialystok.

Au total cela fait 11 heures d’enregistrement. C’est beaucoup mais la séquence « Bialystok » sera une séquence importante du film. Maintenant il nous reste à élaborer le scénario définitif pour affiner le travail de tournage et le présenter lors de notre prochain déplacement les 3, 4 et 5 avril à Hillion.

Dominique Gautier

http://esperantofilmo.com/

- Voir la suite : Le film-documentaire « Espéranto » (2/2)







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs