Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

Première rencontre


PREMIÈRE RENCONTRE

Unua renkonto
[ounoua rénnkonnto] — Les crochets […] indiquent la prononciation

1. Estas tubero en la afero.
[estass toubéro enn la aféro].
Il y a une bosse dans l’affaire (il y a un os).

2. Printempo semas, aŭtuno rikoltas.
[prinntémmpo sémas, aoutouno rikoltas].
Le printemps sème, l’automne récolte (on récolte plus tard le fruit du travail de sa jeunesse).

3. Akvo kaj pano servas al sano.
[akvo kay — comme caille — pano servas al sano].
(L’) eau et (le) pain servent à (la) santé.

4. Amiko de amiko estas ankaŭ amiko.
[amiko dé amiko estas annkaou amiko].
Un ami d’ami est aussi un ami (les amis de mes amis sont mes amis).

5. Kio en la kapo, tio sur la lango.
[ki-o enn la kapo ti-o sour la lanngo].
Ce qui (est) dans la tête, cela (est) sur la langue (parler inconsidérément).

6. Kiso antaŭ amaso estas kiso de Judaso.
[kisso anntaou amasso estas kisso dé youdasso].
Un baiser devant une foule est un baiser de Judas.

PRONONCIATION DE L’ESPÉRANTO

Prononco de Esperanto
[prononntso dé espérannto]

Les voyelles se prononcent comme en français :
- sauf u toujours prononcé [ou] ;
- sauf e toujours prononcé [è] (ou [é] au choix).

Pas de sons "nasaux" :
- an se prononce [ann] ;
- en se prononce [enn] : renkonto [rennkonnto] ;
- in se prononce [inn] : printempo [prinntèmpo] ;
- on se prononce [onn] : [renkonto].

i doit bien se détacher des autres voyelles :
- familio [famili-o] famille.

La petite lyre sur le ŭ indique qu’il se prononce d’un seul élan avec la voyelle avant lui ; dans antaŭ, aŭtuno, cet se prononce d’un trait, comme quand on dit "Miaou !"

Les consonnes se prononcent comme en français :
- sauf c qui est toujours [ts] comme dans tsé-tsé, tsar ; (Le son dur du français C ou QU se prononce et s’écrit k) ;
- r se roule comme dans le bel canto ;
- s reste [s] et ne s’affaiblit jamais en [z] ;
- j se prononce toujours [y] : kaj [comme caille) ;
- h toujours soufflé, "aspiré" comme on le dit à tort, jamais muet.

en outre existent des consonnes portant un accent circonflexe :
ĉ = [tch] comme dans tchèque ;
ĝ = [dj] comme dans Djibouti ;
ĵ = [j] comme dans journal ; rappel : j = [y] ;
ŝ = [ch] comme dans cheval ;

ĥ = [h] guttural de la jota espagnole ou de l’allemand "ach !".

À chaque lettre correspond un son, à chaque son une lettre.

La syllabe accentuée (accent tonique) est toujours l’avant-dernière (elle est soulignée dans l’indication de la prononciation).

REMARQUES (les chiffres renvoient aux proverbes).

0. Titre : Unua : unu = un, une ; unua = premier, première ; pour les nombres, ajouter a indique le rang.

1. Estas, tubero, afero… Les mots espéranto ont un noyau invariable, la RACINE. S’y accolent d’autres éléments qui indiquent la nature grammaticale (nom, adjectif, adverbe…) et le rôle du mot dans la phrase (sujet, verbe, complément…).

est RACINE du verbe être [èst] ;
as terminaison du PRÉSENT DE L’INDICATIF à toutes les personnes de tous les verbes ;
estas = suis, es, est, sommes, êtes, sont, et aussi il y a et l’expression c’est.

tubero (penser à tubérosité) racine tuber + o (o est la MARQUE DU NOM). Idem pour afero : afer + o.

Les noms de choses, d’objets sont neutres, ni masculins, ni féminins.

En = en et dans.

La est L’ARTICLE défini invariable le, la, les (comme l’anglais the).

PAS D’ARTICLE INDÉFINI en Espéranto : tubero = (une) bosse.

La rime est la ressemblance à l’oreille de la fin des mots :
Araignée du matin, chagrin ; araignée du soir, espoir ;
ici aussi tubero… afero aident la mémoire.

2. Printemp + o ; aŭtun + o ; sem + as ; rikolt + as : voir note 1.

On peut écrire aussi la printempo, la aŭtuno avec l’article. Dans les proverbes on l’omet souvent, comme en français :
Souvent femme varie…
L’article défini n’est pas nécessaire devant les noms propres, les titres, les noms géographiques :
Doktoro Zamenhof le Docteur Z. ; Markizino de Sévigné la Marquise de Sévigné ; Ameriko l’Amérique.

3. Ici encore suppression de l’article (la akvo, la pano, la sano). L’article est un DÉMONSTRATIF AFFAIBLI ; il se justifie pour indiquer quelque chose de précis, ou déjà mentionné : la akvo de printempo l’eau du printemps ; sinon l’eau en général peut se dire simplement akvo.

Kaj (du grec classique) = et.

Al = vers, à (direction, destination, but).

4. Ankaŭ = aussi, également — mnémo : italien anche [annké].

5. Kio = quoi, ce qui. Tio cela. Le proverbe fait l’économie du verbe ; on dit couramment kio estas… tio estas… ce qui est… cela est…

Kapo tête — mnémo : de pied en cap.

Lango l’organe ; idiome = lingvo : la lingvo Esperanto.

6. Antaŭ devant, avant (penser à antédiluvien, avant le déluge ; déluge diluvo).
Amaso foule, et aussi amas, tas.

PRATIQUE

1. Amiko en ĝojo [djoyo] kaj ploro.
2. Bato de frato estas sen kompato [kommpato].
3. Temp’ estas mono (le o final des noms peut se remplacer par une apostrophe surtout dans les proverbes ou en poésie).
4. Situacio sen eliro [sitouatsi-o ; rappel : c se prononce ts].
5. Ŝajno trompas [chayno trommpas].

1. Ami dans la joie et les pleurs (article et pluriel non nécessaires ici).
2. Un coup d’un frère est sans pitié.
3. (Le) temps (c’) est (de l’) argent (l’article partitif du, de la, des ne se traduit pas).
4. Une situation sans issue.
5. (L’) apparence trompe.

RÉSUMÉ DES REMARQUES

-o terminaison des noms (peut se remplacer par une apostrophe).
-as fin de verbe au présent.
la seul article.
kio, tio.

CONSEIL

Répétés souvent — c’est indispensable — ces proverbes et tournures se fixent facilement ; on les acquiert sans s’en apercevoir.
C’est ainsi qu’on apprend un nouveau langage, en engrangeant presque inconsciemment non seulement des mots, mais de petites phrases, des propos simples, des expressions toutes faites.
Ne négligeons pas la prononciation, et surtout la bonne place de l’accent tonique, sinon nous risquerions de n’être pas compris de nos amis étrangers.
Ne nous hâtons pas. Prenons notre temps. Une langue s’absorbe lentement. Son acquisition est une promenade, non un marathon. Comme l’a dit un de nos génies français :
Rien ne sert de courir…







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs