Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

Deuxième rencontre


DEUXIÈME RENCONTRE

Dua renkonto
[doua rènnkonnto]

1. Kie estas ĝeno, ne estas festeno.
[ki-è (bien séparer, et non kyè)… djèno… nè… festèno].
Où il y a (de la) gêne, il n’y a pas (de) festin (plaisir).

2. Jes, sed tro da festeno estas veneno.
[yes (j se prononce y) sèd… vènèno].
Oui, mais trop de festin c’est du venin.

3. Sen mezuro ne estas plezuro.
[sènn mèzouro…].
Sans modération (mesure) il n’y a pas (de) plaisir.

4. Ĉu tro da mezuro en plezuro ne estas ĝeno en festeno ?
[tchou… ènn… djèno].
Est-ce que trop de modération dans (le) plaisir n’est pas trop (de) gêne dans (le) festin ?

5. Tio estas akvo, sed tio ĉi estas lakto.
[ti-o… tchi].
Cela est de l’eau, mais ceci est du lait.

6. Tio ĉi estas nek lakto nek selakto.
[sèlakto].
Ceci (n’) est ni (du) lait ni (du) petit-lait (…ni chèvre ni chou).

REMARQUES

(rappel : les chiffres renvoient aux numéros des phrases)

0. Dans le titre : du = deux ; dua = deuxième.
Unu un, une ; unua premier, première ; du deux, dua deuxièmetri trois, tria troisième-a ajouté à un nombre indique le RANG.

1. Kie = .
Ne = non et ne… pas. 
Estas il y a ; ne estas il n’y a pas.
Festeno et non plezuro plaisir pour rimer avec ĝeno.
De la gêne, du plaisir = ĝeno, plezuro : du, de la, des… (ARTICLE PARTITIF) NE SE TRADUIT PAS en espéranto.
Ce proverbe est de Raymond Schwartz, auteur humoristique de nombreux livres, qui anima aussi un cabaret parisien en espéranto.

2. Sed = mais ; tro da = trop de (tro sans p).
Da = de pour les QUANTITÉS.

3. … (de) plaisir : note 1.

4. Ĉu = est-ce que ? Pour interroger, on emploie simplement ĉu. Pas d’inversion (vient-il ?) ; pas non plus le seul ton interrogatif (il vient ?), pas assez international.

5. La particule ĉi indique la proximité, comme le français ci. Ici elle indique la différence entre ceci (tio ĉi) et cela (tio).

6. Nek… nek = ni… ni. Attention, JAMAIS DE DOUBLE NÉGATION en Espéranto, elles s’annuleraient ; le français dit : "n’est ni…" ; l’espéranto seulement : estas nek…

PRATIQUE

1. Kie estas sufero estas ankaŭ espero.
2. Kapo kun herbo sen guto da cerbo.
3. Kastel’ en aero, malsato sur tero.

4. Kie regas konkordo, regas ordo.
5. Post konfeso venas forgeso.

1. Où il y a de la souffrance, il y a ausssi de l’espoir.
2. Une tête avec de l’herbe sans une goutte de cerveau (kun = avec, en compagnie de). [Le h est bien soufflé, on doit sentir ce souffle sur le doigt devant la bouche. Rappel : cerbo se prononce : tsèrbo].
3. Château en l’air, faim sur terre (projet ambitieux, mais dans la misère).
4. Où règne [règass] (la) concorde [konnkordo] règne l’ordre.
5. Après (l’) aveu (mnémo : confession) vient (l’) oubli (mnémo : l’anglais forget, l’allemand vergessen) [forguèsso : g et s sont toujours prononcés durs].

RÉSUMÉ DES REMARQUES

unu, du, tri… + a = premier, deuxième, troisième, etc.
kie  ;
ne non et ne…pas ;
jes oui ;
da de pour les quantités ;
ĉu ? est-ce que ?
nek… nek ni… ni ;
jamais de double négation ;
ĉi -ci.

RÉSUMÉ DE PRONONCIATION

ĝ [dj]
ĉ [tch]
h [bien soufflé]
g et s [toujours durs].







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs